Réactiver ou pas mon compte Facebook

Facebook, sans mon compte créé en 2006, c’est un peu étrange. Je vois les publications de quelques membres de ma famille et celles de mes étudiants dans le groupe scolaire. Cela dit, j’ai bel et bien perdu contact avec quelques amies, principalement des filles oui, avec qui j’avais noué une relation par ce réseau social. Des amis commencent à me demander si je compte réactiver mon compte Facebook. J’en ai même parlé à C’est jamais pareil sur IciSaglac et sur ce blogue par ici.

Les constats après presque trois mois

Donc, j’utilise plus Twitter et LinkedIn depuis que j’ai désactivé mon compte principal. La messagerie de Twitter fait office de Messenger pour communiquer avec plusieurs amis et collègues. LinkedIn devient le réseau où certains collaborateurs viennent zieuter si j’enseigne encore, si je fais encore de la radio, etc. Ma page Facebook est toujours là, j’y publie encore mes chroniques et présences dans les médias. Mais cela ne semble pas avoir un grand impact sur mon identité numérique.

Visibilité et/ou notoriété

Néanmoins, je dois poser l’hypothèse que mon profil Facebook contribue grandement à ma visibilité, voire ma notoriété en numérique. Sur Twitter j’ai plus de 8000 abonnées, sur Facebook mon compte désactivé compte près de 2000 amis et quelques centaines d’abonnés (je ne me souviens déjà plus du nombre). Or, si le nombre d’impressions est parfois grand sur Twitter, c’est l’engagement qui fait la différence sur Facebook. Je n’apprends rien ici à ceux qui connaissent bien ces plateformes. Toutefois, je me demandais si j’observerais la même chose pour un profil personnel. Oui, le retrait de Facebook semble affecter ma visibilité. Cela dit, c’est une hypothèse.

La vraie raison pour laquelle je réactiverai un jour mon compte : vous

Je ne crois pas qu’une légère baisse de visibilité (ça reste à quantifier) change mon parcours. Si je vivais encore de contrats en communication et de chroniques, il me faudrait miser plus sur ma présence en ligne. Or, en ce moment, ce qui me fait pencher pour réactiver mon compte tôt ou tard, ce sont les gens. Ceux que je ne peux plus croiser dans les corridors de l’université, celles avec qui je ne peux plus partager de vidéos de bricolage au fusil à colle chaude. Oui, je sais c’est un crime que d’en parler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.